nation

United States Seventh Fleet

flottille
Informations du 2024-04-13 03:14
Prestige de la Flottille : 32299
Nombre de navires coulés : 489

NomFormationPrestigeGradeClasse de navire
Dave Marschall militaire10887Chef de flottilleCuirassé classe New York
 
Bernard Ourson submersible3176Commandant en secondClasse S
 

?

? La Septième flotte des États-Unis (United States 7th Fleet) est chargée des forces navales de l'United States Navy opérant dans l'océan Pacifique Ouest et dans l'océan Indien. Elle dépend de la Flotte du Pacifique des États-Unis. Le SIEGE de LINGAYEN ou comment les japonais ont voulu manger l'ourson avant de l'avoir tué - Victoire alliée L'Amiral Chester Nimitz, Commandant en chef des Forces Navales Américaine sur le pont de l'USS North Carolina BB-55, entouré des commandants de la 7th US Fleet, Bernard Ourson , de l'EIF Battle Squadron Edward Hawkins, de la Marine Royale Canadienne Forces Maritimes du Pacifique Allan Giba et tous les capitaines des navires de ces flottilles, les officiers, les sous officiers et les hommes de l'équipage du North Caroline, tous rassemblés sur le pont et dans les super structures du cuirassé. L'amiral va s'exprimer : En décembre une force navale japonaise composée de la Rengo Kantai et de la Sasori Shingeki Butai et quelques sous marins, soit plus de 25 bâtiments de guerre et soutiens, s'est présentée devant Manille où la 7th US Fleet était en opération de surveillance. Selon leur déclaration sur la radio américaine, ils voulaient tuer un ourson avant Noël! Le North Carolina dut s'enfuir en direction de Lingayen, poursuivi par l'ensemble des japonais, le reste de la 7th US Fleet pût s'échapper en direction de Guam. Après avoir reçu 20 coups au but (canons et torpilles), mais miraculeusement sans incendie, le cuirassé, très endommagé, ayant subi des pertes énormes parmi l'équipage a réussi in extremis à entrer dans le port de Lingayen. La 1ère phase de l'opération "couler l'ourson" était terminée, la 2ème phase allait commencer! Pendant que le cuirassé était en cale sêche, les japonais ont miné l'entrée de la passe avec 2 fois 500 mines flottantes et bloqué le bâtiment. Une fois réparé, le Commandant Ourson décida de tenter une sortie, catastrophe, le North Carolina a explosé et s'est trouvé très endommagé, avec incendie "irréparable", tous les postes de la timonerie en "rouge vif", 152 tués et moins de 1000 points de structure. Heureusement et personne en sait pourquoi, les japonais trop surs d'eux ne sont pas venus faire une seule reconnaissance, ce qui aurait signé la fin du BB-55.  Deux officiers font deux pas en avant et se mettent au garde à vous devant les amiraux.  Ces deux officiers ont décidé de rebrousser chemin, alors qu'ils étaient en sécurité, pour venir secourir le North Carolina. Armé un mouilleur de mines et il a, au péril de sa vie, traversé héroiquement en pleine nuit, les lignes japonaises pour rallier Lingayen en partant de Manille. Il a durant plusieurs semaines, sous le feu et le harcèlement continu des ennemis, VLT, destroyers, sous marins, déminé l'entrée du port de Lingayen afin de libérer le BB-55. Tâche effectuée avec réussite, après plusieurs naufrages et ce sous la seule couverture d'un membre de la flottille qui a su harceler les bâtiments japonais, lui aussi au péril de sa vie, afin de protéger  le cuirassé North Carolina qui a assuré une couverture et réussi un tir de 406 mm à distance pour couler la VLT du Capitaine Hakkera Mikozu. Officiers et marins, je vous demande de saluer ces héros, à qui je vais remettre la NAVY CROSS pour leurs actes héroïques et leur sens du devoir exceptionnel. Le North Carolina est désormais sorti intact du port de Lingayen grâce à l'intervention de nos alliés, ici présents, membres de l'EIF Battle Squadron, de la Marine Royale Canadienne Forces Maritimes du Pacifique . Ils ont su livrer un superbe combat naval et ont repoussé les japonais, après avoir coulé un bâtiment et endommagé plusieurs autres.