drapeau

Franz Kessler

drapeau
Informations du 2024-05-28 03:14

6. Kampfgruppe der schwarzen Kraken

Informations personnelles

Grade flottille :
Approvisionneur
Expérience :
Elite de flotte
Prestige :
3144
Status :
Actif
Tonnage coulé :
fanion 71558 t fanion 0 t
fanion 38477 t fanion 2126 t
fanion 7800 t

Historique du commandant

 



Cmdt Franz Kessler

Surnommé : L'anguille Océanique, à sa façon de s'échapper entre les navires ennemis
 

les ravitailleurs allemand

 “l'Aurora” ravitailleur Allemand

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Franz Kessler a une femme, Lydia Hartig, devenue Lydia Kessler, il avait un frère Hanz aujourd'hui décédé et une jeune soeur Brunhilde de 14 ans, son père Otto est horloger, sa mère Hilda, elle, est couturière, ils habitent Berlin...



Lydia Kessler.



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Franz fut attiré très vite par la mer....

A l'école, son choix était déjà fait, Bon élève, ayant souvent de bonnes notes et aidant souvent ses camarades dans leurs devoirs de classe, il était toujours bien entouré, il fut très vite méprisé par Hanz, son frère, qui lui était plus solitaire en raison de son caractère difficile, Hanz, élève plus médiocre, et sans doute jaloux de Franz, pour sa trop grande sympathie et son ouverture envers les autres, Malgré des tentatives infructueuses de vouloir changer son frère, Franz fini par comprendre que Hanz avait une nature dangereusement agressive, c'est au moment de devenir adultes que les si différentes personnalités des deux frères se fixèrent définitivement, si Hanz s'engagea dans les Waffen S.S, lui apportant ainsi un pouvoir facile, Franz, lui, choisi rapidement la Kriegsmarine. 

Sorti tout droit de l'académie Navale avec des scores très honorables, Franz est un patriote, galvanisé d'abord par les discours du Furher, il croit en la victoire et en la puissante marine de sa glorieuse nation, mais, son caractère moins guerrier le fit choisir d'être dans les navires de ravitaillements, son frère Hanz, lui, est totalement fanatisé et ne vit que pour la guerre et la grandeur du Furher au grand désespoir de ses parents intègres pacifiques et honnêtes. celui ci, décéda lors d'une embuscade en Russie.

Franz est un Commandant qui respecte ses hommes, il obéit aux ordres sans discuter, cependant, exigent dans le travail, il n'en reste pas moins loyal, il aime plaisanter avec ses hommes d'équipage, de nature sociable et sympathique, son charisme inspire la confiance et met instinctivement tout son entourage a l'aise ou qu'il soit il ne laisse jamais tomber quelqu'un qui aurait besoin de ses services...

Franz Von Kessler ne changera plus, c'est dans sa nature !

Franz, s'est alors élancé pour sa première sortie en mer a bord du Valorous Tümmler cependant, il apprécie les lettres de sa femme, et de sa jeune Soeur Brunhild à chaque escale.

étant passé sur les navires de guerre, au commandement d'un Croiseur, pour une courte période, il est repassé sur les soutiens peu après avoir eue des heures de gloire, et cette fois, définitivement, il vise à commander un Navire Atelier avec son Capitaine en second et ami de longue date, Heinz Henker qui le suit depuis le début de la guerre 

Journal de bord :

 




Le 13/06 : Nous avons deux choix ! soit nous rentrons au Port de Wilemshaven, soit nous continuons plein Ouest, la première solution risquerait de nous piéger dans le port de Wilemshaven sans pouvoir en bouger car la flotte ennemie vient du Nord Nord Ouest, la seconde solution serait de filer plein Sud Ouest....Je suis, moi et Hanz mon ami et second, pour cette solution, toutefois, j'ai réuni tous les officiers de bord afin de procéder à un vote afin de déterminer le choix, en effet, j'estime que je ne doit pas être le seul a décider d'une telle décision si importante, Normalement, le code l'exigerais mais je suis proche de mes hommes et je préfère faire cela ainsi.

Après le vote, les résultats sont net, 8 voies pour la route Sud Ouest 6 pour le Port ! Nous continuons donc le plus vite possible vers le Sud Ouest, si nous atteignons Dunkerque, ce serait une fantastique victoire et jamais, je n'aurais mérité autant, le surnom d'Anguille Océanique....l'anguille qui glisse entre les ennemis ! 

Le : 16/ 06 Nous avons réussi !! Hanz et moi nous nous en félicitons, nous sommes pratiquement sur Amsterdam maintenant, je n'ai donc pas volé mon surnom d'anguille Océanique ! Encore une fois nous avons filés dans la nuit mais c'était chaud ! Et mes hommes méritent grandement leurs permissions, ce matin, nous sommes tous de bonne humeur après cette petite victoire, cela nous fera du bien d'être à terre après les heures que nous venons de vivre, ma femme mon fils et ma sœur seront là, ils ont fait le déplacement, que du bonheur !

Le : 17/ 06 Amsterdam ! Ce n'est pas sans émotion que je retrouve ma Lydia et Wilfried mon fils, mais aussi Ingrid ma sœur qui a bien grandie, une vraie demoiselle maintenant, mes hommes sont descendus aussi et en profitent pour se reposer, la nuit sera calme et tranquille, ce repos va nous faire beaucoup de bien, je regarde mon navire en cale sèche, déjà, les hommes du port s'activent pour réparer la coque, et donc la voie d'eau, demain, il sera comme neuf mais nous avons reçus les ordres, après les félicitations pour notre exploit, il nous est vivement recommandé de ne plus bouger avant l'arrivée de la flotte, en attendant, en début d'après midi, nous avons dignement fêtés cela dans un bar, mes hommes et moi ! Ensuite j'ai retrouvé ma famille et j'ai passé un très agréable moment d'abord avec ma femme Lydia en privé puis avec le reste de la famille.......Nous nous détendons tous et cela nous fait du bien .....

Le 06/ 07 Nous avons été coulés et nous déplorons des pertes cette fois, le Navigateur et l'officier ingénieur, les deux remplaçants viendrons sans doute dans la matinée, nous embarquons sur un nouveau navire flambant neuf, cela sent encore la peinture, on nous fait confiance et cela fait plaisir mais nous observons un moment de silence en mémoire de nos camarades disparus, il n'y a rien a dire sinon garder le silence, j'appréciait ces hommes là …….

Nous avons donc été coulés une nouvelle fois et nous avons perdu l'officier navigateur ainsi que l'ingénieur, nous rentrons au port après avoir organisé une veillée funèbre pour nos camarades disparus, les ordres de rentrer au port nous sont donnés, avec ordre de garder le silence, une longue conversation avec l'amirauté, je m'en ressort après m'être entendu dire que le surnom de l'anguille Océanique avait été accueillie avec plaisir par ces messieurs du Reich, l'on me remet ensuite un petit quelque chose mais l'on me dit également que je peut choisir mes choix futurs, j'ai assez de notoriété pour cela, ceci après avoir longuement parlés d'une possibilité d'une taupe dans la flotte, je leurs donne ma suspiçion sur un certain Commandant  mais j'avoue ne pas avoir de preuves, il m'est donné ordre de garder le silence le plus absolu sur cette affaire, puis leur question, oui ou non  penserais je a un changement de flotte ? 

Ma réponse est claire, Si d'aventure, des l'instant ou je pourrais être soupçonné par d'autres Commandants, sachant que je n'ai rien a me reprocher, des cet instant, si cela survenais, je quitterais la flotte immédiatement, je leurs ai dit que j'estimais en effet qu'une flotte n'ayant plus confiance en ces Commandants, il valait mieux dans ce cas quitter la flotte sans aucun regret et séance tenante, sans quoi, l'atmosphère serait faussée et il y aurait toujours une impression de suspicion , quelque part et j'ai comme Hanz, NOUS avons horreur de cela ! 

Cette réponse leurs fait plaisir visiblement et a été bien accueillie, visiblement j'ai répondu selon leurs attentes, Il n'y a plus qu'a voir la suite des évènements, mais en effet, à ce départ, nous y réfléchissons tous et nous en discutons, moi, Hanz et tout l'équipage. 

Ceci dit, toute cette affaire est bien Mystérieuse et nous avons ordre de ne pas en discuter avec qui que ce soit ! Je ne comprend pas bien l'objectif de faire un tel rapport et le secret de cette longue conversation, quelque chose se prépare ? Ou bien quelqu'un quelque part veut nous préserver en me donnant toute liberté pour nos choix, tout ceci est bien étrange. 

Nous sommes donc pour l'instant a Wilemshaven, après avoir accueilli les nouveaux, fort sympathiques d'ailleurs, j'ai décidé de donner un peu de bon temps a mes hommes, changer les idées, il n'y a rien de meilleur, et il sera bien toujours temps de reprendre la mer ensuite.

Le 04/08 : Abandonnés par notre flotte, nous nous sommes réfugiés a Dunkerque, loin d'êtres inquiets, et sachant que nous sommes libres et couverts par l'Amirauté dans nos choix de décisions, curieusement, je sent que l'équipage est plus soulagés de cette situation, certains me disent même, pourquoi ne pas devenir indépendants, aidant les flottes ici ou la en offrant nos services à qui veut, une autre partie de l'équipage se demande si cela marcherait ainsi, et si il ne vaudrait pas mieux de rentrer dans une nouvelle flotte, et trois ou quatre hommes m'ont même demandés si cela ne vaudrais pas le coup de faire notre propre flotte ! 

Personnellement moi et mon Capitaine Hanz, tout cela nous fait un peu sourire, il est vrai que maintenant nous sommes coincés à Dunkerque mais je pense que personne ne fera appel à nous ! Et ceux qui voudraient devenir indépendants pourraient bien avoir raison un de ces quatre matins, qui sait !

Le 29/08 : Nous avons encore réussi à filer dans la nuit, une fois de plus, nous avons réussis l'impensable, il y a quelques jours encore, il était impossible de passer à cause des navires ennemis mais aussi des Mines.

Malgré tout cela, nous avons réussi à passer mais sans les autres navires nous accompagnant, rien n'aurait été possible ! Maintenant, l'Anguille Océanique que je suis et son équipage, nous nous approchons de Brest, notre port d'attache.

Le 14 /09 Nous avons quittés Brest, nous tentons de rallier Amsterdam, arrivés en vue du Havre une nuée de navires Anglais atteignent notre position mais il fait encore nuit et nous filons ….Une fois de plus, nous arrivons à les distancer, nous entrons au Havre en toute sécurité, l'anguille Océanique à réussie une fois de plus, à leurs glisser entre les doigts !

Le 16/09 : Nous sortons du Havre, entourés par les mines a l'Ouest, à l'Est et au Nord, nous sommes entourés en plus par les Anglais, mais profitant de la nuit, nous validons notre surnom de l'Anguille Océanique, et nous arrivons à filer dans la nuit, Ouff ! C'était chaud cette fois ci ….L'Anguille à réussie à glisser entre les doigts de ces Messieurs les Anglais une fois de plus !  

Le 19/09 : Nous avonns été poursuivis par les Anglais, Ils ont essayés de nous avoir une deuxième fois mais cette fois, il semble que nous les ayons semés pour de bon ! Impossible d'arrêter l'anguille mes hommes en rient beaucoup ! Nous nous dirigeons maintenant vers Amsterdam, pourtant, pas question de s'y arrêter, Amsterdam est une cuvette, si l'on rentre, impossible d'en ressortir, Willemshaven est infiniment préférable !

Le 19 / 12 : Nous sommes à Brest : nous nous apprêtons à fêter Noel au port, ma femme, mon fils, ma sœur, Erich et sa femme ainsi que mes parents seront présents, rien que du bonheur et ….Des cadeaux pour tous, devant une cheminée, quelques airs de piano en plus, de bons plats, du Champagne, que demander de plus, mes hommes aussi vont surement fêter cela…..Que du bonheur !

Le 09 / 08 : Nous sommes a Brest et nous faisons équipe avec un patrouilleur, nous sommes rentrés a Brest dans la nuit en nous faufilant, alors que Brest est entouré d'ennemis, Je suppose que nous les avons battus de vitesse car nous avons été survolés par un avion de reconnaissance, le temps que que les Anglais se dirigent vers moi …..Trop tard ! j'étais déjà pratiquement rentré au Port