drapeau

Jean SAISRIEN

drapeau
Informations du 2024-05-28 03:14

Force Raid Sous-marine

Informations personnelles

Grade flottille :
Chasseur
Expérience :
Légende de la marine
Prestige :
4924
Status :
inactif
Tonnage coulé :
fanion 31227 t fanion 106410 t
fanion 0 t fanion 6000 t

Historique du commandant

Lauréat du concours RP 2013 Lauréat du concours RP 2014 médaille spéciale Sept ans Das-boot  

Jean SAISRIEN est né en 1908 à Toulon, d'un père officier de marine et d'une mère pas très jolie, mais fille d'un officier général de marine.

En 1928 son bac en poche, il réussit le concours de l'Ecole Navale et rejoint Brest pour deux années avant d'embarquer pour sa troisième d'instruction en tant qu'Enseigne de Vaisseau sur le Croiseur Lourd Duquesne faisant office pendant deux ans de navire École par Intérim.

En 1932, il rejoint l'Ecole de Navigation Sous-Marine à Toulon sa ville natale puis à l'issue embarque sur La Galatée (Q132) en tant que troisième officier.

En 1939, promu Lieutenant de Vaisseau, il est affecté en tant qu'officier en second sur la Turquoise effectue des patrouilles et pose des mines en mer Méditerranée à partir de la base de Bizerte en Tunisie, dans le cadre du 20e division du 6e escadron de la 4e flottille de sous-marins avec ses navires-jumeaux Nautilus, Saphir et Rubis).

Le 22 juin 1940, la France signe un armistice avec l'Allemagne nazie triomphante (Armistice du 22 juin 1940) et deux jours plus tard avec l'Italie fasciste (Armistice du 24 juin 1940). 
Selon les termes de la capitulation, le Turquoise, qui est amarré dans le port tunisien avec plusieurs autres sous-marins, doit rester au port.

Le Lieutenant de Vaisseau Jean SAISRIEN est alors affecté en tant qu'Officier en Second sur un bâtiment non combattant, l'aviso colonial "La Grandière" d'abord affecté à la division navale du levant et basé à Beyrouth. En avril, son navire fut intégré aux « Patrouilles de l'Océan », effectuant l'escorte et la protection des convois français au large des côtes de l'Afrique-Occidentale française.

Le 5 Mai 1941, alors qu'il se trouve au bar de l'hôtel BARDON, à Abidjan, en train de boire un rhum avec trois autres officiers de marine Français, il reçoit enfin son premier commandement, un Sous-Marin côtier de Type Saphir, "Le Rubis"!

 

21-07-194* Nous avons coulé Spa 2 (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer) Commandant  Günther Tanitfer